Hellblazer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hellblazer
Éditeur DC Comics
Fréquence mensuel
Format série réguliÚre
Date(s) de publication 1988 - 2013
Numéros 300
Personnages principaux John Constantine

Scénariste(s) Jamie Delano, Garth Ennis, Mike Carey, Peter Milligan, Warren Ellis, Neil Gaiman, Grant Morrison, Eddie Campbell, Paul Jenkins
Dessinateur(s) John Ridgway, Sean Phillips, Marcelo Frusin, Leonardo Manco, Sean Murphy
Coloriste(s) Dave Stewart
Créateur(s) Alan Moore (scénario
John Totleben et Stephen Bissette (dessin)

Hellblazer (aussi intitulĂ©e John Constantine, Hellblazer) est une sĂ©rie de comics fantastique et d'horreur. Cette sĂ©rie mensuelle, publiĂ©e de 1988 Ă  2013, relate les enquĂȘtes mystĂ©rieuses de John Constantine, sorte de dĂ©tective du paranormal.

Publication[modifier | modifier le code]

John Constantine est un magicien qui apparaĂźt pour la premiĂšre fois dans un Ă©pisode de Swamp Thing #37, en , scĂ©narisĂ© par Alan Moore et dessinĂ© par John Totleben et Stephen Bissette. Il gagne ensuite son propre Comic book intitulĂ© John Constantine, Hellblazer. La sĂ©rie devait initialement s’intituler Hellraiser, mais du fait de la sortie du film de Clive Barker, en , le titre fut changĂ© pour Hellblazer.

Initialement publiée en par DC Comics, ce titre bascule vers le label Vertigo, la ligne éditoriale s'adressant à un lectorat plus ùgé, à partir du numéro 63 (en ). En 2013, la série s'achÚve au numéro 300.

Plusieurs scénaristes prendront en main le récit de ses aventures et principalement des scénaristes anglais tels que Jamie Delano, Grant Morrison, Neil Gaiman, Garth Ennis, Eddie Campbell, Warren Ellis, Paul Jenkins ou encore Peter Milligan[1].

De nombreux dessinateurs se succĂ©deront sur la sĂ©rie : John Ridgway (le tout premier artiste), Simon Bisley, Mark Buckingham, Richard Corben, Steve Dillon, Marcelo Frusin, Jock, David Lloyd, Leonardo Manco, Dave McKean, Sean Murphy et Sean Phillips. Comme souvent dans les publications du label Vertigo, les couvertures sont particuliĂšrement soignĂ©es et ont Ă©tĂ© confiĂ©es notamment Ă  Dave McKean, Tim Bradstreet, Glenn Fabry, Kent Williams, David Lloyd, Lee Bermejo, Sean Phillips et Simon Bisley.

Liste des scénaristes[modifier | modifier le code]

Liste des dessinateurs[modifier | modifier le code]

  • John Ridgway (1–9)
  • Richard Piers Rayner (10–16)
  • Mike Hoffman (13, 17, 48)
  • Mark Buckingham (18–22)
  • Ron Tiner (23–24, 28–30)
  • David Lloyd (25–26, 56, 250)
  • Dave McKean (27, 40)
  • Sean Phillips (31, 34–36, 51, 84–100, 102–107, 109–120, 250)
  • Steve Pugh (32–33, 37–39)
  • Will Simpson (41–47, 50, 52–55, 59–61, 75)
  • Steve Dillon (49, 57–58, 62–76, 78–83, 157, 175–176, 200)
  • Peter Snejbjerg (77)
  • Al Davison (101)
  • Charles Adlard (108)
  • Warren Pleece (121–128)
  • John Higgins (129–139)
  • Frank Teran (140)
  • Tim Bradstreet (141)
  • Javier Pulido (142)
  • James Romberger (142)
  • Marcelo Frusin (143, 151–156, 158–161, 164–167, 170–174, 177–180, 184–186, 189–193, 197–200)
  • Gary Erskine (144–145)
  • Richard Corben (146–150)
  • Guy Davis (162–163)
  • Giuseppe Camuncoli (168–169, 206, 243-244, 250, 251-253, 256-258, 261-264, 267-275, 277-279, 281, 283-300)
  • Jock (181)
  • Lee Bermejo (182–183)
  • Doug Alexander Gregory (187–188)
  • Leonardo Manco (194–195, 200–205, 207–212, 214–222, 224–228, 230-242, 247-249)
  • Chris Brunner (196)
  • Frazer Irving (213)
  • Cristiano Cucina (223)
  • John Paul Leon (229)
  • Daniel Zezelj (238)
  • Sean Murphy (245-246)
  • Goran Sudzuka (254-255)
  • Simon Bisley (259-260, 265-266, 271-274, 276, 282)
  • Gael Bertrand (280)

Liste des illustrateurs (couvertures)[modifier | modifier le code]

  • Dave McKean (1–21, 27, 40)
  • Kent Williams (22–24, 28–39)
  • David Lloyd (25–26)
  • Tom Canty (41–50)
  • Sean Phillips (51, 85–128)
  • Glenn Fabry (52–83, 129–133, 144–145, 239–242)
  • John Eder (84)
  • Tim Bradstreet (134–143, 146–215)
  • Greg Lauren (216–217, 219)
  • Lee Bermejo (218, 221–238, 243-255)
  • Leonardo Manco (220)
  • Simon Bisley (256-300)

Suites de la série originale[modifier | modifier le code]

En 2013, la série s'achÚve au numéro 300, pour réintégrer l'Univers DC Comics, sous le titre Constantine. Cette série sera éditée durant 23 épisodes, initialement écrit par Jeff Lemire (pour la recréation de l'univers DC - The New 52), puis repris par Ray Fawkes.

La sĂ©rie redĂ©marre en 2015 sous l'intitulĂ© Constantine : the Hellblazer pour 13 numĂ©ros (Ă©crits par Ming Doyle et James Tynion IV)

En , la sĂ©rie reprendrait sous une nouvelle dĂ©nomination : The Hellblazer (scĂ©narisĂ© par Simon Olivier et dessinĂ© par Moritat)

Biographie fictive[modifier | modifier le code]

NĂ© Ă  Liverpool[2], Constantine se prĂ©sente comme une sorte d’anti-hĂ©ros antipathique et dĂ©sagrĂ©able, tantĂŽt irascible, voire mĂ©prisant. Sa consommation abusive de tabac le destine Ă  une mort prochaine et sa bisexualitĂ© probablement Ă  un sĂ©jour Ă©ternel en enfer, oĂč Satan l’attend de pied ferme. VersĂ© dans l’occultisme et la magie, Constantine est un mage, pratiquant les sciences occultes, les exorcismes, les rites d'ensorcellement et d'autres arcanes Ă©sotĂ©riques. Il a souvent dĂ©jouĂ© les plans du Diable et de ses dĂ©mons en les battant Ă  leur propre jeu de la ruse et de la tromperie. BlasĂ©, nonchalant, rien ne semble pouvoir l’atteindre ou l’impressionner, exceptĂ© le cancer qui lui ronge les poumons.

Analyse de la série[modifier | modifier le code]

Hellblazer est une sĂ©rie qui se dĂ©roule dans un univers contemporain, bien que la magie, l'horreur et le paranormal se cĂŽtoient. Les rĂ©alitĂ©s sociales, Ă©cologiques, politiques traitĂ©es dans la sĂ©rie sont confrontĂ©es aux univers surnaturels, principalement celui de l'enfer et de ses dĂ©mons. Par contre, l'univers d'Hellblazer n'est pas un monde de superhĂ©ros, mĂȘme si certains personnages d'autres sĂ©ries de comics y font des apparitions tels que Swamp Thing, Dream de la sĂ©rie Sandman, Shade the changing man, ou encore the Phanton Stranger ou Zatanna.

Constantine - Ă  l'opposĂ© du Docteur Strange des Ă©ditions Marvel Comics - est un magicien alcoolique, fumeur, jurant et vivant au contact des classes les plus pauvres de la sociĂ©tĂ© anglaise. Son apparence s'inspire du chanteur Sting et il est toujours vĂȘtu d'un vieux pardessus marron. Apparu dans les annĂ©es 1980, il est alors l'expression du refus du thatcherisme que portent les scĂ©naristes anglais. Par la suite, qu'il vive en Grande-Bretagne ou qu'il se rende aux États-Unis, comme c'est le cas sous la plume de Garth Ennis et de Brian Azzarello, il est un moyen de prĂ©senter les ravages du capitalisme sauvage contre les classes sociales les plus faibles[1].

Parutions françaises[modifier | modifier le code]

Éditions Thot[modifier | modifier le code]

  • Brian Azzarello / Richard Corben, Hellblazer : John Constantine : Hard Time [« Hellblazer #146-150 Â»], t. 1, Éditions Thot, (ISBN 978-2-913999-03-9)[3]
  • Brian Azzarello / Marcello Frusin, Hellblazer : John Constantine : Good Intentions [« Hellblazer #151-156 Â»], t. 2, Éditions Thot, (ISBN 978-2-913999-14-5)
  • Guy Davis / Brian Azzarello / Marcello Frusin / Steve Dillon, Hellblazer : John Constantine : Freezes Over [« Hellblazer #157-163 Â»], t. 3, Éditions Thot, (ISBN 978-2-913999-20-6)

Panini[modifier | modifier le code]

Collection 100% Vertigo[modifier | modifier le code]

Collection Vertigo Cult[modifier | modifier le code]

Collection Vertigo Big books[modifier | modifier le code]

Collection Vertigo Polar[modifier | modifier le code]

  • Ian Rankin / Werther Dell'Edera (trad. de l'anglais), Dark Entries, Saint-Laurent-du-Var, Panini, coll. Â« Vertigo Polar Â», , 230 p. (ISBN 978-2-8094-1348-9)

Urban Comics[modifier | modifier le code]

Collection Vertigo : Les dossiers de Hellblazer[modifier | modifier le code]

  • Si Spencer / Sean Murphy (trad. de l'anglais), Les Dossiers d'Hellblazer : Mauvais sang [« City of demons #1-5 Â»], t. 1, Paris, Urban Comics, coll. Â« Les Dossiers d'Hellblazer Â», , 128 p. (ISBN 978-2-36577-005-7)
  • Jamie Delano / Jock (trad. de l'anglais), Les Dossiers d'Hellblazer : Pandemonium [« Pandemonium, Hellblazer #181 Â»], t. 2, Paris, Urban Comics, coll. Â« Les Dossiers d'Hellblazer Â», , 173 p. (ISBN 978-2-36577-307-2)

Collection Vertigo signatures[modifier | modifier le code]

  • Jamie Delano (trad. de l'anglais), Jamie Delano prĂ©sent Hellblazer tome 1 [« Hellblazer #1-13 + Swamp Thing #76-77 Â»], t. 1, Paris, Urban Comics, coll. Â« Vertigo Signature Â», , 424 p. (ISBN 979-10-268-1590-7).
  • Jamie Delano prĂ©sent Hellblazer tome 2 [« Hellblazer #14-24 + The Horrorist #1-2 + Hellblazer Annual #1 Â»] (trad. de l'anglais), t. 2, Paris, Urban Comics, coll. Â« Vertigo Signature Â», , 464 p. (ISBN 979-10-268-1839-7).
  • Jamie Delano prĂ©sent Hellblazer tome 3 [« Hellblazer #28-31 + #33-40 + Vertigo Secret Files:Hellblazer #1 + #84 + BAD BLOOD #1-4 + #250 Â»] (trad. de l'anglais), t. 3, Paris, Urban Comics, coll. Â« Vertigo Signature Â», 2021 (annoncĂ© Ă  paraĂźtre pour le 5 mars, cf. source), 488 p. (ISBN 979-10-268-2033-8). [4]
  • Garth Ennis prĂ©sente Hellblazer [« Hellblazer #41-56 Â»] (trad. de l'anglais), t. 1, Paris, Urban Comics, coll. Â« Vertigo signatures Â», , 416 p. (ISBN 978-2-36577-605-9)
  • Garth Ennis prĂ©sente Hellblazer [« Hellblazer #57-71, Hellblazer Special, Tainted Loved Â»] (trad. de l'anglais), t. 2, Paris, Urban Comics, coll. Â« Vertigo signatures Â», , 464 p. (ISBN 978-2-36577-683-7)
  • Warren Ellis prĂ©sente Hellblazer [« Hellblazer #134-143 + Shoot Â»] (trad. de l'anglais), Paris, Urban Comics, coll. Â« Vertigo signatures Â», , 272 p. (ISBN 978-2-36577-693-6)
  • Garth Ennis prĂ©sente Hellblazer [« Hellblazer #72-83, #129-133, Heartland, Vertigo Winter's Edge #2 Â»] (trad. de l'anglais), t. 3, Paris, Urban Comics, coll. Â« Vertigo signatures Â», , 544 p. (ISBN 978-2-36577-852-7)
  • Brian Azzarello prĂ©sente Hellblazer [« Hellblazer #146-161 + Vertigo Secret Files & Origins: Hellblazer "The First Time" Â»], t. 1, Urban Comics, coll. Â« Vertigo signatures Â», , 400 p. (ISBN 978-2-36577-910-4 et 2-36577-910-7)
  • Brian Azzarello prĂ©sente Hellblazer [« Hellblazer #162-174 Â»] t.2, Urban Comics, coll. Â« Vertigo signatures Â», 2017, 328 p. (ISBN 979-1026811398)
  • Mike Carrey prĂ©sente Hellblazer [Hellblazer #175-188], tome 1, Urban Comics, coll. "Vertigo signatures", 2017, 352 p.
  • Mike Carrey prĂ©sente Hellblazer [Hellblazer #189-205], tome 2, Urban Comics, coll. "Vertigo signatures", 2018, 440 p.
  • Mike Carrey prĂ©sente Hellblazer [Hellblazer #206-215 + #229+ All His Engines] tome 3, Urban Comics, coll. "Vertigo signatures", 2019, 400 p.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Hellblazer a aussi fait l’objet d’un film en 2005, rĂ©alisĂ© par Francis Lawrence, avec Keanu Reeves, nommĂ© Constantine. Cette adaptation cinĂ©matographique est largement inspirĂ©e de l’arc narratif Dangerous Habits.

Une sĂ©rie TV, intitulĂ©e Ă©galement Constantine, a Ă©tĂ© diffusĂ©e en 2014 pour la chaĂźne amĂ©ricaine NBC. Le rĂŽle de John Constantine a Ă©tĂ© confiĂ© Ă  l'acteur Matt Ryan. Sa diffusion s'est arrĂȘtĂ©e au dernier Ă©pisode de la saison 1 en 2015 et n'a pas eu de suite. Cependant, en 2015, le personnage est intĂ©grĂ© Ă  l'univers de la sĂ©rie TV Arrow lors de l'Ă©pisode 5 de la saison 4 de celle-ci. Il rejoint ensuite le casting d'une sĂ©rie dĂ©rivĂ©e, Legends of Tomorrow en tant qu'invitĂ© lors de la saison 3 puis, l'annĂ©e suivante en tant que personnage rĂ©curent.

CW Seed diffusera Ă  partir de 2018 une autre adaptation sous forme de sĂ©rie animĂ©e, oĂč le personnage de John Constantine est doublĂ© par Matt Ryan[5].

RĂ©compenses[modifier | modifier le code]

  • 1995 : Glenn Fabry reçoit le prix Eisner dans la catĂ©gorie Best Cover Artist pour les illustrations de couvertures[6].
  • 2001 : Prix Micheluzzi de la meilleure sĂ©rie Ă©trangĂšre[7]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ↑ a et b (en) Marc DiPaolo, War, Politics and Superheroes : Ethics and Propaganda in Comics and Film, McFarland, , 330 p. (ISBN 978-0-7864-4718-3 et 0-7864-4718-4, lire en ligne)
  2. ↑ (en) « Vertigo secret files: Helblazer #1 Â», Cette publication reprend une biographie complĂšte du personnage synthĂ©tisĂ©e Ă  partir des numĂ©ros mensuels, sur vertigocomics.com, DC Vertigo, (consultĂ© le 16 juin 2016)
  3. ↑ Olivier Maltret, « Un costard pour Blazer Â», BoDoĂŻ, no 51,‎ , p. 16.
  4. ↑ https://www.urban-comics.com/jamie-delano-presente-hellblazer-tome-3/
  5. ↑ (en-US) « First ‘Constantine’ Poster Resurrects the Demon Hunter for New Animated Series Â», Collider,‎ (lire en ligne, consultĂ© le 7 novembre 2017)
  6. ↑ (en) « 1990s | Comic-Con International: San Diego Â», sur comic-con.org (consultĂ© le 20 juin 2013)
  7. ↑ (it) « Premio Attilio Micheluzzi - COMICON 2001 - Napoli COMICON Â», sur comicon.it (consultĂ© le 20 juin 2016)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Andrew J. Kunka, « Hellblzaer Â», dans M. Keith Booker (dir.), Encyclopedia of Comic Books and Graphic Novels, Santa Barbara, Grenwood, , xxii-xix-763 p. (ISBN 9780313357466), p. 277-279.
  • Paul Gravett (dir.), « De 1970 Ă  1989 : Hellblazer Â», dans Les 1001 BD qu'il faut avoir lues dans sa vie, Flammarion, (ISBN 2081277735), p. 525.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre, distribué sous license GFDL (liste des auteurs)
Pour accéder à la version originale de cet article ou pour participer à Wikipédia, il sous suffit de suivre ce lien
An article from Wikipedia, the free encyclopedia, distributed under GFDL (authors)
To view the original version of this article or to improve Wikipedia, just follow this link

Comics VF L'encyclopédie des comics en version française
Comics VF Need You
Comics VF
Présentation
Statistiques
Contributions
Articles
VF en cours
Par titre
Par éditeur
Nouveautés VF
Toutes les VF
Par titre
Par éditeur
Index des éditeurs
Cover galleries
VO
Par titre / Par éditeur
Par auteurs
Index des éditeurs
Cover galleries
Rechercher avec Google

Web CVF

Contacts
Index H. Drake
Scans M. Racaud
J'aide CVF

Nos autres sites

Music VF.com

Rock VF.com

Music VF.fr
Comics VF
© 1998-2006 Howard Drake & Michel Racaud