Flash (comics)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Flash (DC comics))
Sauter Ă  la navigation Sauter Ă  la recherche

Flash
Personnage de fiction apparaissant dans
Flash.

Le symbole du Flash
Le symbole du Flash

Alias L'éclair rouge, le Rayon rouge, Fulmo, Jay Garrick, Barry Allen, Wally West, Bart Allen (vraies identités)
Naissance Central City
EspĂšce MĂ©ta humain
Activité Scientifique de la police de Central City
Pouvoirs spéciaux Super-vitesse, Régénération accélérée, Voyage dans le temps, Endurance hors-norme.
Famille Henry Allen (pÚre) , Nora Allen (mÚre, décédée), Iris West-Allen (femme), Wally West (neveu) Dawn (fille) Don (fils)
Affiliation Société de Justice d'Amérique
Ligue de justice d'Amérique
Flash Family
Blue Lantern Corps
Ennemi de Zoom / Reverse Flash / Savitar / Captain Cold / Gorilla Grodd / The Rival / Le Penseur

Créé par Gardner Fox
Harry Lampert
Interprété par John Wesley Shipp
Kyle Gallner
Grant Gustin
Ezra Miller
PremiĂšre apparition Flash Comics #1 (1940)(Jay Garrick)
Éditeurs DC Comics

Flash est le nom de plusieurs personnages de fiction appartenant à l'univers de DC Comics. Les différents Flash sont tous dotés de la capacité de se déplacer à trÚs grande vitesse (ils sont appelés des Speedsters). Le costume du super-héros Flash est souvent rouge et jaune, avec au centre un éclair sur fond blanc pour désigner sa vitesse. Mais le tout premier avait également un casque d'acier, inspiré du dieu grec HermÚs (ou Mercure chez les Romains), doté lui aussi, d'une vitesse hors du commun. Il a été créé par Gardner Fox et Harry Lampert.

Biographie des personnages[modifier | modifier le code]

Il a existĂ© plusieurs Flash. Leur point commun est leur rapiditĂ© : chacun Ă  leur tour, ils sont devenus les hommes les plus rapides du monde (voire de l'univers dans certaines versions).

Jay Garrick[modifier | modifier le code]

Le plus ancien d'entre eux est Jay Garrick. Il apparaĂźt pour la premiĂšre fois dans Flash Comics #1 en janvier 1940.

Avant Crisis on Infinite Earths et la fusion des terres parallÚles, il était le Flash de Terre II. Dans la continuité actuelle, il est le prédécesseur de Barry Allen.

Membre de longue date de la JSA, Jay Garrick est toujours vivant, habite à Keystone et reprend du service à l'occasion. Il a pris Bart Allen, anciennement Impulse et désormais deuxiÚme Kid Flash, sous son aile. Son costume est bien différent de celui de Barry Allen, le plus connu. Jay Garrick porte un chandail rouge avec un éclair jaune sur la poitrine. Il porte aussi un casque en métal évoquant le dieu HermÚs, semblable aux casques de l'armée en 1914 ou à ceux des mineurs. Ce casque était celui de son pÚre, mort durant la PremiÚre Guerre mondiale.

Avec l'ùge, Jay Garrick a vu sa vitesse nettement diminuer et, depuis la disparition de la force véloce dans Infinite Crisis, sa limite est la vitesse du son. En effet, le plus ancien homme le plus rapide du monde possÚde un métagÚne qui est l'origine de son extraordinaire rapidité.

Bartholemew « Barry Â» Henry Allen[modifier | modifier le code]

AprĂšs la seconde guerre mondiale, DC Comics entreprend la modernisation de ses hĂ©ros en crĂ©ant l'Ăąge d'argent. Apparu la premiĂšre fois dans Showcase no 4 (1956), Barry Allen travaille dans la police scientifique de Central City et est frappĂ© par la foudre alors qu'il manipule des produits chimiques. Le recrĂ©ateur s'inspira de Jay Garrick, dont les aventures faisaient l'objet d'un comic sur Terre I, pour devenir le hĂ©ros Flash, qui devint membre de la Ligue de justice d'AmĂ©rique.

Les deux premiers Flash se sont d'ailleurs rencontrés lors d'une aventure intitulée "Flash of Two Worlds". C'était la premiÚre fois qu'un super-héros de l'ùge d'argent faisait la connaissance de son homologue de l'ùge d'or.

Il disparaßt lors de Crisis on Infinite Earths en détruisant le canon à anti-matiÚre de l'Anti-Monitor.

Barry Allen est le premier Flash à avoir fait vibrer ses molécules, ce qui lui permettait de traverser la matiÚre solide.

Depuis, il est revenu dans la mini-série Flash rebirth en 2009, scénarisé par Geoff Johns et dessinée par Ethan Van Sciver. Il est redevenu le principal Flash (et l'on apprend qu'il est à l'origine de la Force Véloce, qui est à l'origine des pouvoirs de vitesse de tous les Flashs). Depuis le relancement de tout l'univers DC New 52 en septembre 2011, il est le seul Flash.

Wally West[modifier | modifier le code]

AprÚs la disparition de Barry Allen (Flash II) lors de Crisis on Infinite Earths et la réunion des terres parallÚles, c'est désormais Wally West, anciennement Kid Flash qui porte le costume de l'homme le plus rapide du monde.

Il est apparu pour la premiĂšre fois dans Flash no 110 (1959). Il Ă©tait le neveu de Barry Allen et fut victime du mĂȘme accident que ce dernier. Il devint alors Kid Flash et vĂ©cut de nombreuses aventures avec les Jeunes Titans avant de prendre la succession de Barry.

Wally opÚre à Keystone City et est marié à la journaliste Linda Park avec laquelle il a eu des jumeaux, prénommés respectivement Jay et Iris, en hommage à son oncle et à sa tante, plus proches de lui que ses parents.

Comme Barry, il était membre de la Ligue de justice d'Amérique qui réunit les plus grands super-héros de DC. Il apparaßt à ce titre dans le dessin animé qui leur est consacré.

Lors d'Infinite Crisis, le troisiÚme Flash est parti dans une autre dimension en poussant sa vitesse à son paroxysme et sa femme et ses enfants l'y ont accompagné.

On sait qu'il est toujours vivant et qu'apparemment le temps s'écoule plus vite dans sa nouvelle réalité, car ses nouveau-nés sont devenus des enfants en quelques semaines.

Il fut lui aussi capable de faire vibrer ses molécules, ce qui lui permettait de traverser la matiÚre.

Bartholemew « Bart Â» Allen[modifier | modifier le code]

Bart Allen est le petit-fils de Barry Allen et de sa femme Iris. Bart souffrait d'un problĂšme de vieillissement accĂ©lĂ©rĂ© et pour stopper ceci, il fut Ă©levĂ© dans une machine crĂ©ant un univers virtuel. Iris le retira de cette machine afin de demander l'aide de Wally West. GrĂące Ă  ce dernier, le vieillissement de Bart s'arrĂȘta et il devint Impulse.

Il rejoint les rangs des Teen Titans et est blessĂ© Ă  la rotule. C'est Ă  la suite de cet incident qu'il prit le nom de Kid Flash. Pendant les Ă©vĂšnements d'Infinite Crisis, la Speed Force disparut, emportant avec elle tous les bolides, Ă  l'exception de Jay Garrick. Bart revint, dĂ©possĂ©dĂ© de ses pouvoirs. Cependant, la Speed Force n'avait pas rĂ©ellement disparu, le corps de Bart l'ayant absorbĂ©. Le costume de Bart est « clonĂ© Â» Ă  partir de celui de Barry Allen.

RĂ©cemment, Bart s'est vu contraint d'affronter Ă  nouveau les Lascars (nom français des Rogues) dans un combat oĂč il perdit finalement la vie. Cet Ă©vĂšnement marqua son retour.

Pouvoirs et capacités[modifier | modifier le code]

Par leur maĂźtrise de la Force vĂ©loce (Speed force), tous les Flash possĂšdent une vitesse de rĂ©action et de dĂ©placement prodigieuse, celle-ci pouvant atteindre et mĂȘme dĂ©passer dans des proportions dĂ©mesurĂ©es la vitesse de la lumiĂšre lors de certains instants et pour certains d'entre eux. GrĂące Ă  elle, ils peuvent rĂ©aliser des exploits comme esquiver les balles, crĂ©er des mini-tornades en tournant les bras ou en se mouvant en rond extrĂȘmement vite, courir Ă  la verticale ou sur l'eau sans subir les effets de la gravitĂ©, donner des rafales de coups comme une mitraillette humaine. Toutes les versions s'accordent Ă  dire que leur vitesse dĂ©passe largement celle, pourtant dĂ©jĂ  prodigieuse, de Superman.

Ils sont Ă©galement entourĂ©s par une aura invisible de la Force VĂ©loce, source de leurs pouvoirs, qui les protĂšge des frottements et de la pression issus des vitesses extrĂȘmes, par exemple lorsque le mur du son est franchi, et peuvent vibrer Ă  travers les solides et ainsi les traverser.

Les quatre bolides ont chacun des pouvoirs particuliers :

  • Jay Garrick et Bart Allen peuvent mĂ©moriser tout ce qu'ils lisent en super-vitesse, ce qui leur permet d'accumuler une quantitĂ© impressionnante de connaissances. Bart Allen pouvait Ă©galement, aprĂšs avoir Ă©tĂ© frappĂ© par un rayon de super-vitesse, envoyer des doubles Ă©nergĂ©tiques de lui-mĂȘme dans le flux du temps, mais aprĂšs la mort de l'un d'entre eux, on ignore s'il a toujours cette capacitĂ©.
  • Barry Allen pouvait voyager dans le temps grĂące Ă  un palier cosmique de son invention et accĂ©der Ă  d'autres dimensions en faisant vibrer ses molĂ©cules Ă  une frĂ©quence particuliĂšre.(Sa vitesse serait 9 400 000 fois plus rapide que celle de la lumiĂšre).
  • Wally West, aprĂšs ĂȘtre allĂ© de l'autre cĂŽtĂ© de la force vĂ©loce sans ĂȘtre absorbĂ©, a acquis de nouveaux pouvoirs : il peut accĂ©lĂ©rer la cicatrisation de ses blessures et les rĂ©actions chimiques, communiquer sa vitesse Ă  d'autres personnes ou Ă  des objets mobiles en les touchant ou au contraire voler la leur. De cette maniĂšre Wally a pu stopper net des balles, qui tombaient alors par terre, inertes. Il est Ă©galement capable de crĂ©er des objets de pure force vĂ©loce, comme son costume.

L'étendue de la vitesse des Flash a sensiblement varié. De fait, il semble qu'au fil des générations, ils deviennent de plus en plus rapides et, plus généralement, de plus en plus puissants. Ainsi, lors de la premiÚre rencontre entre Jay Garrick et Barry Allen, il fut montré clairement que le deuxiÚme courait plus vite que le premier. Barry Allen est le seul Flash à avoir atteint deux fois la vitesse de la lumiÚre (lors par exemple d'une de ses courses contre Superman), un record jamais égalé. On apprend lors de son retour qu'il est en fait à l'origine de la Force véloce.

Vie Ă©ditoriale[modifier | modifier le code]

Le comic consacré à Flash a connu un trÚs grand succÚs sous les scénarios de Mark Waid.

Il est aujourd'hui scénarisé par Geoff Johns. Un temps publiée par Semic dans la revue Strange, puis en librairie, la série a ensuite été traduite dans la revue DC Universe de Panini. La nouvelle version "New 52" est actuellement publiée en France par Urban Comics dans le magazine DC Saga depuis juin 2012.

Personnages liés[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

En France, les aventures de Flash ont été publiées dans plusieurs revues, au départ le plus souvent en petit format.

  • Flash (Artima, 54 numĂ©ros d'avril 1959 Ă  octobre 1963)
  • Flash (Collections Pop Magazine, puis Cosmos, puis Flash, ArĂ©dit/Artima, 59 numĂ©ros de mai 1970 Ă  juin 1983)
  • Flash (Nouvelle Formule), (13 numĂ©ros d'octobre 1983 Ă  janvier 1985)
  • diverses autres fascicules ou magazines chez ArĂ©dit/Artima, Semic, Panini Comics ou Urban Comics
  • The Flash : Season Zero (Digital - 8 septembre 2014)

Apparitions dans d'autres médias[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

En , Ezra Miller est annoncé comme interprÚte de Barry Allen dans l'univers cinématographique DC. Il apparaßt dans Justice League en 2017 avant d'avoir son propre long métrage[1].

Il apparait dans le film d'animation Lego Batman, le film (2017) mais fait Ă©galement de trĂšs courtes apparitions dans La Grande Aventure Lego(2014) .

Télévision[modifier | modifier le code]

Flash (1990)[modifier | modifier le code]

John Wesley Shipp interprÚte Barry Allen dans la série Flash de 1990.

Flash est une sĂ©rie tĂ©lĂ©visĂ©e de 1990 adaptĂ©e des aventures de ce personnage oĂč Barry Allen est interprĂ©tĂ© par John Wesley Shipp. Le Trickster y est quant Ă  lui interprĂ©tĂ© par l'acteur Mark Hamill.

Trois tĂ©lĂ©films sont Ă©galement sortis en VHS :

  • The Flash, qui n'est autre que l'Ă©pisode pilote ;
  • Flash II : La Revanche du Trickster (The Flash II : Revenge of the Trickster) consacrĂ© au Charlatan, qui regroupe les Ă©pisodes 12 et 22 ;
  • Flash III: Deadly Nightshade, inĂ©dit en France.

Smallville[modifier | modifier le code]

Dans les Ă©pisodes 4x05, 6x11 et 8x22 de la sĂ©rie tĂ©lĂ©visĂ©e Smallville, le personnage de Flash, encore jeune et sans son costume bien qu'il porte des vĂȘtements et des accessoires marquĂ©s de l'Ă©clair, le symbole de Flash, est interprĂ©tĂ© par Kyle Gallner. La vĂ©ritable identitĂ© de ce Flash reste quelque peu mystĂ©rieuse : il se fait appeler Bart, et est crĂ©ditĂ© en tant que Bart Allen, mais possĂšde Ă©galement des papiers d'identitĂ© aux noms de Jay Garrick, de Barry Allen, et de Wally West (qui dans les comics ont successivement Ă©tĂ© Flash tous les trois).

Il rejoint, deux ans aprÚs son premier passage à Smallville, l'équipe de super-héros créée par Green Arrow semblable à la célÚbre Ligue de justice d'Amérique, accompagné de Green Arrow, Cyborg, Aquaman et Clark Kent (surnommé Boy-Scout dans l'épisode). Il aide ensuite Clark et Black Canary à faire revenir Oliver Queen dans l'épisode 5 de la saison 9.

Arrowverse[modifier | modifier le code]

Grant Gustin interprÚte Barry Allen dans les séries Arrow, Flash,Legends of Tomorrow et Supergirl.

Dans les séries constituant l'univers partagé Arrowverse, Barry Allen est interprété par Grant Gustin. Il est introduit dans deux épisodes (8 et 9) de la saison 2 de Arrow avant d'avoir sa série, Flash. Barry Allen a alors été frappé par la foudre lors de l'explosion d'un accélérateur de particules à Central City. AprÚs plusieurs mois dans le coma, il se réveille avec ses pouvoirs et commence une double vie de justicier sous le nom de Flash.

Dans cette série, Wally West (Kid Flash) est interprété par Keiynan Lonsdale et Jay Garrick (Flash, Terre III) est joué par John Wesley Shipp (l'ancien Barry Allen des années 1990). Mark Hamill interprÚte à nouveau le Trickster.

Gustin reprend le rĂŽle pour des apparitions dans Arrow, puis la sĂ©rie dĂ©rivĂ©e commune Legends of Tomorrow, oĂč apparaissent des alliĂ©s comme Firestorm (Victor Garber) et mĂȘme des ennemis comme Captain Cold (Wentworth Miller), et dans la sĂ©rie liĂ©e Supergirl.

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Clins d’Ɠil[modifier | modifier le code]

  • Dans le film d'animation de Disney/Pixar Cars, le hĂ©ros s'appelle Flash McQueen dans la version française ("Lightning McQueen" en version originale). C'est une voiture rouge avec un Ă©clair sur les portiĂšres. De plus, Flash est la voiture la plus rapide du film.
  • Dans le film ArrĂȘte-moi si tu peux (2002), le personnage interprĂ©tĂ© par Leonardo DiCaprio prend le pseudonyme de Barry Allen lors d'une de ses arnaques.
  • Dans le film d'animation de Disney/Pixar Les Indestructibles (2004), le fils de M. Indestructible, FlĂšche, est dotĂ© du pouvoir de super-vitesse et son costume est rouge avec un signe jaune sur le torse.
  • La sĂ©rie The Big Bang Theory fait de nombreuses allusions Ă  Flash. Un t-shirt du personnage Sheldon Cooper reprend les couleurs de Flash. Dans l'Ă©pisode 6 de la saison 1, pour Halloween, les quatre personnages principaux masculins se dĂ©guisent tous en Flash sans se concerter, avant de se rendre compte qu'il est absurde qu'ils aillent Ă  la fĂȘte en Ă©tant costumĂ©s de la mĂȘme maniĂšre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Central City (DC Comics), la ville de fiction de Flash
  • Reverse-Flash, le pire ennemi de Flash. Chaque Flash a son propre Reverse-Flash. Pour Jay Garrick c'est Le Rival ; pour Barry Allen le Professeur Zoom (Eobard Thawne) ; pour Wally West, Zoom (Hunter Zolomon) ; pour Bart Allen, Inertia.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre, distribué sous license GFDL (liste des auteurs)
Pour accéder à la version originale de cet article ou pour participer à Wikipédia, il sous suffit de suivre ce lien
An article from Wikipedia, the free encyclopedia, distributed under GFDL (authors)
To view the original version of this article or to improve Wikipedia, just follow this link